dessins-lulu-mon-clownemoi-bord-rouge

Mon clown’émoi : le laboratoire

Qui est t-on vraiment quand nous faisons tomber les masques, qui est ce clown, cet être libre et présent à soi et à l’autre en toutes circonstances ?

Quelles sont ses ressources, ses forces, ses peurs et que permet-il de « transformer », distancier, éprouver jusque dans la « vraie vie ?

C’est ce que je vous propose d’expérimenter au cours de ces 5 sessions d’un week-end réparties sur l’année scolaire…A la recherche de notre clown intérieur à son rythme, dans le respect de ses différences et de l’émergence de son clown soutenu par la contenance bienveillante du groupe, loin de tout jugement.

Un temps pour se dire et se révéler à soi et à l’autre, protégé par ce « nez » (plus petit masque du monde) qui nous autorise à tomber celui du paraitre pour enfin, libres, toucher à l’Etre.

Des échauffements corporels, des jeux, des temps sur le plateau et d’autres en public, des solos, des duos, trios et troupos…et puis aussi de la musique, des temps de silence et de parole…du rire mais parfois peut-être aussi de l’inconfort, et surtout de l’émotion, de l’authenticité et une tonne d’humanité !

 Ouvert à tous sans prérequis

Embarquement sur nos lignes pour un cycle de 5 sessions de 2 jours (samedi/dimanche) d’octobre 2016  à avril 2017.

 Le groupe sera « fermé » et un engagement demandé sur les 5 sessions.

 – 15 et 16 octobre 2016

– 3 et 4 décembre 2016

– 21 et 22 janvier 2017

– 4 et 5 mars 2017

– 22 et 23 avril 2017

 Tarif :

-125€ les 2 jours soit 625€ les 5 sessions  (chèque d’arrhes de 125€ à l’inscription)

-100€ pour les anciens stagiaires  et les Asphodéliens (sur présentation de leur carte)

 Si vous êtes intéressé par ces ateliers  et pour tous renseignements/ inscriptions merci de me contacter par mail : mariewermuth@hotmail.com ou tel : 06 85 34 19 68

Ou de remplir la feuille d’inscription jointe et de la renvoyer par courrier accompagnée du chèque d’arrhes correspondant à votre choix.

lulu-blanc-photocop-retournee-2

Paroles de clowns !

Voici un petit panel de témoignages des « apprenti(e)s » clowns qui sont passés entre mes mains!!! Ces paroles de clowns sont précieuses et j’ai souhaité vous les faire partager car elles soulèvent ce qui se vit vraiment pour chacune dans le stage et aussi pour lever certaines interrogations qui pourraient vous traverser…(mais qu’est-ce qu’on fait, comment ça se passe….)

Merci à chacune pour votre confiance, votre implication sans faille…quoiqu’il arrive😉 et du cadeau  de vos mots ❤

* Le clown c’est :

sauter à pieds joints dans une flaque d’eau et éclater de rire

pleurer parce que sa meilleure amie du monde rit avec quelqu’un d’autre

chanter de tout son coeur, même faux, en public

être enfant et être adulte

se regarder et s’aimer

 Et si je peux faire / être tout cela, c’est grâce à la confiance, le respect, et la bienveillance que sait créer Marie.

 Marie-Pierre D

 

* UN STAGE CLOWN

Le 1er stage clown que j’ai vécu a été pour moi bluffant, j’ai adoré la joie la légèreté que cela a éveillé en moi.

Guidé par une main de maître, Marie accompagne chacun à sa juste mesure.

L’énergie du groupe est porteuse et qu’il est bon de pouvoir enfin laisser s’exprimer l’enfant en nous.

Des fois dans le drôle, des fois dans le sérieux, le tout toujours dans l’accueil de l’instant.

Le nez « de clown » le plus petit masque au monde est magique pour nous autoriser à lâcher nos masques, nos limites, nos conditionnements et ça fait un bien fou.

Les autres stages de clown sont à chaque fois des aventures aussi palpitantes que différentes.

Pour résumer « QUE DU BONHEUR »

Marie-Ange D

 * “Le clown témoigne en permanence de ce qu’il vit. Regard.”

Voilà la phrase qui m’accompagne particulièrement et qui résonne ces jours-ci en moi.

 Je suis tout sourire donc de vous parler de cette belle expérience de l’ici et maintenant.

Deux jours pour lâcher-prise, s’autoriser, se découvrir au dedans, s’essayer, se rater, en jouer, recommencer… J’ai beaucoup aimé habiter mon corps et ma voix, les déformer et les détourner. C’est pas facile, il y a des endroits où ça résiste mais c’est assez jouissif aussi !

Le plus dur, c’est de calmer le juge intérieur qui souhaite tout contrôler et menace de censurer ce qui sort de l’or-dinaire.  Chausser son nez et sortir de la coulisse sans savoir ce qui va advenir c’est un peu comme être pieds joints au bord d’une falaise. Il y a la beauté aveuglante de la mer et puis, doucement, on distingue le chemin côtier et on l’emprunte.

En tout cas, c’est un beau travail sur la liberté, la connexion à soi et à l’autre. J

Pauline P

* Le clown, un univers passionnant à explorer absolument ! De la profondeur et de la légereté, de l’impro. du travail sur soi, et de la joie…On devient vite accro. on ne peut plus s’en passer !

Allez-y vous ne le regretterez pas !

Un coaching de Marie Wermuth exigeant, rigoureux mais très bienveillant et accompagnant chacun à sa mesure pour le bonheur du groupe.

Voilà ce que j’ai vécu en groupe fermé, expérience collective enrichissante, et je n’ai qu’un souhait, approfondir et continuer dès que possible…  

Sophie C

 

* J’ai suivi l’atelier mon clown émoi l’année dernière avec Marie. J’avais l’objectif de travailler sur ma timidité, pour avoir plus d’aisance avec mon corps et la prise de parole en public. Finalement j’ai trouvé beaucoup plus que ça ! J’ai découvert des choses inattendues sur mon clown (et donc sur moi-même ! ): des barrières qui tombent, de la spontanéité qui renaît, apprendre à lâcher le mental, à libérer sa créativité et son imagination. J’ai rencontré des difficultés mais aussi des moments de rire, d’apaisement et du plaisir à jouer.

Des moments de difficultés accueillis par le regard bienveillant du groupe (des autres clowns) et accompagnées par le coaching et l’écoute de Marie, j’ai réussi à progresser à mon rythme. Une expérience très positive qui m’a donné envie de remettre ça cette année🙂

Raphaëlle M

 

* Mon expérience de clown avec Marie Wermuth et le groupe est pour moi très enrichissante.

J’y retrouve tout ce que je ne savais pas que j’attendais !

Ce travail a changé ma vie de Clown et retentit sur ma propre vie.

Il a commencé par un premier stage tellement révélateur de mon clown, tellement connecté aux autres, j’ai été accueillie avec une bienveillance remarquable, je me suis tout de suite sentie rassurée, confiante et motivée.

Depuis, ce travail est devenu un besoin plus que plaisant, émouvant, pertinent, profond, je continue la deuxième année de groupe fermé, j’ai tant à apprendre encore sur mon clown, tant à apprendre des autres.

Nathalie C-R

« Tout échec est un pas vers la réussite »

Prochain stage CNV/clown

Stage CNV/Clown 

 

Jouer, rire et communiquer:

Un week-end de rencontre avec soi-même

Pour expérimenter notre chacal et notre girafe à travers notre clown.

 

 danseet clown 3

  • Mettre des mots sur nos états
  • Identifier nos Besoins et les exprimer
  • Faire des liens avec notre histoire
  • Apprivoiser nos émotions
  • Par la mise en jeux du corps, tenter de transforme tout en douceur  afin que la joie puisse s’ancrer.
  •  Des temps d’enseignement de la CNV
  • Des jeux et des temps d’expression du corps à travers le clown en nous
  • des temps de détente et de partage

Co-animé par

Marie-Ange Dufour, sophrologue, psychothérapeute : 06 87 61 43 01

Et Marie Wermuth, psychothérapeute art-thérapeute, clown: 06 85 34 19 68

 Quand ? 26 et 27 novembre 2016 de 9h30 à 18h

Où ? Environs de Meaux (77)  ou Les Lilas (93)

Combien ? 140€ le WE (30€ d’arrhes à l’inscription)

 Afin de valider votre présence, merci d’envoyer un chèque de 30€ d’arrhes avec la fiche d’inscription ci-dessous, à : M A Dufour, 7 Rue du palais de justice 77120 Coulommiers

Dans la joie de vous rencontrer ou retrouver

————————————————————————————————————————-

Je m’inscris au stage CNV/Clown : rire, jouer et communiquer (140€)

Nom:

 Prénom:

 Adresse:

 Téléphone:

 Email:

Dessin Lulu mon clown'émoi (2)

3 propositions autour du clown

Clown théâtre et développement personnel

Les ateliers auront lieu aux Lilas (métro Mairie des Lilas) de 10h à 18h les 2 jours

4 personnes minimum / 8 maximum

 1 : Nez’ssance clown, les premiers pas

2 jours (samedi-dimanche) pour découvrir ou (redécouvrir) son clown, expérimenter le nez et jouer.

Groupe ouvert.

De l’envie…aucun pré-requis !

 Engagement sur le module uniquement

  • 17 et 18 septembre 2016
  • 28 et 29 janvier 2017
  • 20 et 21 mai 2017

 A la croisée des chemins entre clown théâtre et développement personnel, un week-end pour découvrir quel clown se cache en nous, accéder à un espace de liberté et d’autorisation, et vivre pleinement l’ici et maintenant.

A la rencontre de ton clown intérieur : Je clown, tu clown, on clown :Ouv’ rire l’espace et s’émouvoir, se rencontrer et partager, mettre le nez et s’envoler…Et enfin, s’autoriser à jouer !Le clown accepte de laisser émerger ce qui vient là, dans l’ici et maintenant. Il lâche les masques sociaux, s’autorise à échouer (réussir n’est pas drôle!), attend, écoute, exagère, va jusqu’au bout, se joue de tout avec toute la bienveillance qui le caractérise.

 Tarif :

  • 140€ les 2 jours
  • 120€ pour les « Asphodéliens » sur présentation de leur carte en cours

 Si vous êtes intéressé par ces ateliers  et pour tous renseignements/ inscriptions merci de me contacter par mail : mariewermuth@hotmail.com ou tel : 06 85 34 19 68 u de remplir la feuille d’inscription jointe et de la renvoyer par courrier accompagnée du chèque d’arrhes correspondant à votre choix.

 

2 : Mon clown’émoi : le laboratoire

Qui est t-on vraiment quand nous faisons tomber les masques, qui est ce clown, cet être libre et présent à soi et à l’autre en toutes circonstances ? Quelles sont ses ressources, ses forces, ses peurs et que permet-il de « transformer », distancier, éprouver jusque dans la « vraie vie ?

C’est ce que je vous propose d’expérimenter au cours de ces 5 sessions d’un week-end réparties sur l’année scolaire…A la recherche de notre clown intérieur à son rythme, dans le respect de ses différences et de l’émergence de son clown soutenu par la contenance bienveillante du groupe, loin de tout jugement.

Un temps pour se dire et se révéler à soi et à l’autre, protégé par ce « nez » (plus petit masque du monde) qui nous autorise à tomber celui du paraitre pour enfin, libres, toucher à l’Etre.

Des échauffements corporels, des jeux, des temps sur le plateau et d’autres en public, des solos, des duos, trios et troupos…et puis aussi de la musique, des temps de silence et de parole…du rire mais parfois peut-être aussi de l’inconfort, et surtout de l’émotion, de l’authenticité et une tonne d’humanité !

 Ouvert à tous sans prérequis

Embarquement sur nos lignes pour un cycle de 5 sessions de 2 jours (samedi/dimanche) d’octobre 2016  à avril 2017.

Le groupe sera « fermé » et un engagement demandé sur les 5 sessions.

 – 15 et 16 octobre 2016

– 3 et 4 décembre 2016

– 21 et 22 janvier 2017

– 4 et 5 mars 2017

– 22 et 23 avril 2017

 Tarif :

-125€ les 2 jours soit 625€ les 5 sessions  (chèque d’arrhes de 125€ à l’inscription)

-100€ pour les anciens stagiaires  et les Asphodéliens (sur présentation de leur carte)

 Si vous êtes intéressé par ces ateliers  et pour tous renseignements/ inscriptions merci de me contacter par mail : mariewermuth@hotmail.com ou tel : 06 85 34 19 68 ou de remplir la feuille d’inscription jointe et de la renvoyer par courrier accompagnée du chèque d’arrhes correspondant à votre choix.

3 : Mon clown’émoi  2 : Nez’mergence

 

Pré-requis : avoir suivi la 1ère année de Mon clown’émoi (le laboratoire)

Le clown est né…mais c’est un nouveau nez !

Nous tâcherons de le faire émerger et grandir tout au long de ce cursus en lui donnant l’opportunité d’exister et de prendre pleinement sa place sans censure.

Son nom, ses tenues, sa personnalité, sa façon de bouger, ses joies, ses peines, ses colères, ses liens à l’autre …bref tout ce qui  définit sa singularité, ce qu’il assume et ce qu’il rejette, ce qui fait qu’il est lui (elle) et pas un autre !

Travail d’approfondissement  à travers  le corps, l’émotion, le regard, le costume.

Un travail d’écriture pour solo, duo, trio … peut s’envisager à partir de la 4ème session qui donnerait lieu en fin d’année à un temps d’accueil du public.

Dates  et tarifs à confirmer  (probable pendant les vacances scolaires d’octobre et de février et d’avril ou juin)

 Si vous êtes intéressé par ces ateliers  et pour tous renseignements/ inscriptions merci de me contacter par mail : mariewermuth@hotmail.com ou tel : 06 85 34 19 68  ou de remplir la feuille d’inscription jointe et de la renvoyer par courrier accompagnée du chèque d’arrhes correspondant à votre choix.

 

 

 

 

Qui suis-je?

Une triple casquette!

Sculpteur professionnel, je travaille depuis 29 ans en région parisienne et expose régulièrement en galerie et salons en France et à l’étranger. Alors, me direz-vous, quel rapport avec la thérapie?

Le processus du « faire » ne m’est donc pas inconnu! Et je sais par expérience combien il peut favoriser la personne à se sentir vivante et à s’inclure dans le monde.

 Mais être artiste, hormis la liberté que cela implique avec tous les clichés qui s’y affairent…. le « don de Dieu », la vie de bohème… c’est aussi un petit monde forclos, entre soi et soi, l’atelier et la maison, entre solitude et réflexion, pics d’exaltation créative et descente aux enfers de vide intérieur. Sublimation, symbolisation, le réel a parfois bien du mal à trouver son chemin et la relation avec les autres se borne parfois à aller chercher le pain!

 Bon, j’exagère un peu, sans doute, (mes origines méditerranéennes probablement!), mais pas tant que ça.

 C’est ainsi que, par un beau matin ordinaire, lasse de me regarder le nombril et forte de cette certitude que l’accès à l’expression m’a permis de me construire, de me rencontrer, j’ai eu l’envie de transmettre et d’accompagner l’autre dans ce cheminement. J’ai alors suivi une formation d’animateur thérapeute d’ateliers d’expressions (ou art –thérapeute). Oui, je sais, voilà qui semble bien compliqué mais qui a le mérite  d’énoncer clairement de quoi il s’agit .

 Animer (« donner l’âme, la vie » Littré)…  tout le monde comprend.

 Thérapeute: qui « prend soin ».

 Les ateliers d’expressions et d’art-thérapie utilisent les médiations plastiques (peinture, argile, collage) et/ou corporelles (danse, théâtre, clown, voix, écriture etc.) en lieu et place de la parole bien que celle-ci n’en soit pas absente. Mais ces médiations pourraient être aussi la cuisine, le tricotin, ou encore la broderie sur serpillière…peu importe, l’essentiel n’est pas là.

En somme le médiateur se substitue au divan du psychanalyste! J’ai ainsi rencontré une foule de gens (humm, que c’est bon !) des comme vous et moi et d’autres un peu différents. Des « normopathes » comme on dit chez nous (terme de J.Oury, psychiatre et psychanalyste) et des personnes en situation de handicap psychique. Mais quoiqu’il en soit et pour qui que ce soit, l’expression est possible pour chacun de nous, certes, à des stades différents. Mais ce qui nous préoccupe ici n’est aucunement le résultat ni aucun objectif esthétique (bien subjectif d’ailleurs) mais plutôt le processus que met en route l’expression pure, détachée d’un contexte technique de savoir-faire, détaché de jugement de valeur à l’emporte-pièce sur soi-même et sur l’autre. Ce qui nous intéresse c’est tout ce potentiel disponible, toute cette richesse en nous, bien souvent ignorée et pourtant bien présente.

Et pour finir avec ma présentation je suis aussi clown et clown thérapeute car le corps est LE vecteur de l’émotion… le clown lâche les masques sociaux pour enfin accéder à cette part libre et vivante en nous!

 Quelles sont nos limites, qu’est-ce qui nous définit, comment transformer nos peurs pour en faire une force, lâcher nos jugements, communiquer mieux et plus sincèrement, trouver notre place….

Je vous accompagne dans votre problématique sans jugement et avec toute la bienveillance et le soutien nécessaire à l’émergence de votre vrai « moi ».

 

 

StarOfservice Top Pro 2016//cdn2.starofservice.com/caa19ad3baf5/js/featured-pro.gz.js

 

Communication non violente et clown

Stage CNV/Clown 

Jouer, rire et communiquer:

Un week-end de rencontre avec soi-même

Pour mettre en pratique le spectacle du 25 mars

et expérimenter notre chacal et notre girafe à travers notre clown.

 

 danseet clown 3

  • Mettre des mots sur nos états
  • Identifier nos Besoins et les exprimer
  • Faire des liens avec notre histoire
  • Apprivoiser nos émotions
  • Par la mise en jeux du corps, tenter de transforme tout en douceur  afin que la joie puisse s’ancrer.
  •  Des temps d’enseignement de la CNV
  • Des jeux et des temps d’expression du corps à travers le clown en nous
  • des temps de détente et de partage

Co-animé par

Marie-Ange Dufour, sophrologue, psychothérapeute : 06 87 61 43 01

Et Marie Wermuth, art-thérapeute, clown: 06 85 34 19 68

 Quand ? 4 et 5 juin 2016 de 9h30 à 18h

Où ? Place de la Mairie (salle de la vieille forges) 77 LESCHES

Combien ? 140€ le WE (30€ d’arrhes à l’inscription)

 Afin de valider votre présence, merci d’envoyer un chèque de 30€ d’arrhes avec la fiche d’inscription ci-dessous, à : M A Dufour, 7 Rue du palais de justice 77120 Coulommiers

Dans la joie de vous rencontrer ou retrouver

————————————————————————————————————————-

Je m’inscris au stage CNV/Clown : rire, jouer et communiquer (140€)

Nom:

 Prénom:

 Adresse:

 Téléphone:

 Email:

L’atelier d’expression

 

 « Atelier d’expression, lieu de l’intime ». Claude Sternis

L’atelier d’expression à médiation plastique et/ou corporelle (peinture, argile, collage, écriture, danse…) offre à la personne un lieu protégé favorisant l’émergence d’une  production à valeur symbolique. Pour que cette « pulsion à créer (notion de Gestaltung de   Prinzhorn(1)   ) » puisse advenir, cadre et dispositif sécurisants sont nécessaires. Le cadre est « contenant » au sens de « portage et de limitation (2)» (termes de Sternis (2) se référant au « holding » et au « setting » de Winnicott (3). La notion de « portage »(« holding »): porter, aider, permettre et protéger le sujet en  « instaurant l’illusion partagée où le sujet est soutenu et accompagné dans sa régression. » La notion de « limitation » : l’ensemble des règles de l’atelier (interdits) qui permet au sujet d’accepter « la désillusion », la réalité.

Cadres, dispositifs et rôle de l’animateur-thérapeute d’atelier d’expression

Le cadre fait loi. Les animateurs en sont les garants et en en maintenant la sécurité (confidentialité et protection du cadre tant par le matériel proposé que par la présence/disponibilité du ou des animateurs permet de susciter l’envie du participant au « faire » favorisant ainsi la mise à jour de l’expression, sans jugement ni attente. Le résultat esthétique  n’est ici pas le propos mais plutôt le processus d’ « expérience vécue » personnellement et partageable au groupe faisant lui aussi fonction d’enveloppe. Un temps de parole en début et fin de séance, temps d’échange et de mise en mots où le participant peut parler s’il le désire, de ses émotions et ressentis éprouvés en s’autorisant à mettre à jour ce qui s’est joué pour lui à l’intérieur, encadre en général le temps de production. C’est aussi le temps du regard : regard sur soi par le biais de l’expression plastique permettant alors une possible mise à distance et regard du groupe, témoin de la trace de sa présence au monde. 

 

Développement personnel

L’expression, quelle qu’elle soit est un outil de rencontre avec soi-même.

Rencontre souvent surprenante car nos clichés sur nous-mêmes ont souvent la dent dure!( je ne suis pas créative, je ne sais rien faire de mes mains, le clown, j’adorerais mais ça me fait trop peur….)

Et pourtant quand on ose s’y coller, ô surprise, se révèle à nous une capacité totalement ignorée, inconnue, voire même inimaginable!

Nous sommes tous des créateurs en puissance…certains le savent, d’autres, à leur grande surprise, le découvrent.

Et cela nous transforme et nous valorise, favorise la conscientisation et l’estime de soi.

Oser prendre ce risque, au risque de l’intime.